lundi 19 mai 2014

Fêtez-vous les Patriotes, ou la Gouine ?

Nous célébrons aujurd'hui la Journée des Pariotes. Cette fête existe depuis 2003, créée par le gouvernement Landry. Auparavant, cette journée s'appelait le jour de Dollard (et non le jour DU dollar, franchement) en l'honneur de Dollard des Ormeaux, héros de la Nouvelle-France. Nous nous devons de nous souvenir des eforts et des sacrifices faits par nos ancêtres afin que nous puissions vivre dans une société plus juste. Mais ça, ce n'est qu'au Québec. Dans le ROC (le Repère Of Colonialists), les anglos célèbrent Victoria Day, une journée qui rend hommage à ces parvenus royaux qui n'ont rien fait pour mériter ces honneurs, sinon que d'être né.

La première Loi officialisant la fête de la Gouine of England en territoire "canadian" est votée en 1845, soit 22 ans avant la Confédération. Cette journée est déclarée fériée lors de la mise en place du carcan constitutionnel en 1867. Dans les années '20, le gouvernement Québécois décide de répliquer avec leur propre fête, un jour spécial où l'on soulignerait et célébrerait la nation francophone, et non un obscur pouvoir étranger colonialiste.

En 2003, le gouvernement Landry décide de remplacer la célébration des exploits de Dollard des Ormeaux par la commémoration des batailles politiques et militantes des Patriotes de 1837-1839, qui se terminèrent par la pendaison de 12 hommes, l'exil de centaines d'autres, et l'oubli presque généralisé de la raison d'être de leur combat.

Où vais-je avec tout ça ? Je veux démontrer que malgré que ce jour soit officiellement dédié à la mémoire de notre histoire depuis près de 100 ans, il se trouve encore des gens qui appellent ce jour "la fête de la reine". Officiellement, le Québec n'a JAMAIS observé cette fête de la monarchie mise en place par les conquérants anglais. Jamais le gouvernement québécois n'a voulu se ridiculiser en rendant hommage à ces tristes sires en leur accordant un jour spécial.

Et si ce n'était que de moi, les évènements de 1837-1839 seraient appris dès le primaire.

Bonne journée des Patriotes, et Merci à nos ancêtres qui se sont battus, soufferts et dont certains sont morts pour tenter de rentrer un peu de bon sens dans la cervelle britannique de l'époque.

1 commentaire:

  1. Merci pour votre texte,
    Je trouve cela malheureux que le gouvernement Landry ait effacé la fête de Dollard pour la journée nationale des Patriotes.
    M. Landry ne voulait pas créer une nouvelle fête férié qui aurait été accepté par plusieurs au mois de novembre, le mois des Patriotes. Il a choisi la fête de Dollard qui était reconnu par la population québécoise, même les calendriers, format français au Québec, l'inscrivaient.
    Dollard des Ormeaux et ses hommes étaient devenus des héros de notre nation qui donnaient un sentiment de fierté à nos jeunes.

    RépondreSupprimer

Merci de prendre le temps de m'écrire.